Cela fait maintenant près de 7 ans que je n’ai pas acheté et donc lu un livre au format papier. Moi qui avant d’acquérir ma première liseuse, possédais pratiquement dans chaque pièce une bibliothèque bien garnie, une collection de DVD monstrueuse, sans parler de ma collection de CD. Tout cela n’existe plus aujourd’hui. Et je lis toujours autant, je suis toujours cinéphile et j’écoute autant de musique si ce n’est plus. J’ai complètement dématérialisé ma « consommation » de produits culturels, gagné de la place chez moi. Aujourd’hui, ce qui m’importe le plus, c’est d’avoir accès à la culture et non de la posséder.

Pourtant, je ne suis pas un intégriste du tout numérique. Le tout numérique, c’est un choix personnel, pratique et économique. Je peux comprendre celles et ceux qui ont encore besoin de posséder physiquement un livre, un CD ou un DVD. L’objet de ce billet n’est donc pas de vous convaincre de passer du jour au lendemain au tout numérique. Je suis même convaincu que nous sommes plus dans une logique d’hybridation des supports que dans une logique de suprématie d’un support par rapport à un autre.

Tout d’abord, avant de vous lister les 5 bonnes raisons d’acheter une liseuse, je voudrais préciser une chose importante : on continue à entretenir une ambiguïté, souvent par méconnaissance du sujet (combien d’articles, de billets de blogs sont écrits par des gens qui n’ont même pas manipulé une liseuse !), entre la lecture sur une liseuse et la lecture sur une tablette. Souvent, le distinguo n’est pas fait. Il est pourtant de taille. Je ne le répèterai jamais assez : une liseuse procure exactement le même confort de lecture que le support papier. Les grands lecteurs qui sont passés au numérique le savent : ils lisent essentiellement sur liseuse et non sur une tablette. Perso, je lis des romans sur une liseuse (Kindle Voyage), jamais sur mon iPhone ou ma tablette que j’utilise pour une lecture brève (quand on y réfléchit bien, on consulte plus qu’on ne lit sur un smartphone ou une tablette, la nuance est importante).

Autre précision : le format de lecture numérique est un format de lecture à part entière. Il peut être, certes, complémentaire au papier mais il peut se suffire à lui-même. Là encore, on essaye de vous faire croire que lire en numérique, ce n’est pas vraiment lire. Sans commentaires.

On ne peut pas pleinement apprécier les avantages de lire au format numérique tant que l’on a pas tenu entre ses mains une liseuse.

RAISON NUMÉRO 1

La mobilité : j’ai pratiquement tout le temps sur moi ma liseuse. Elle est légère, prend peu de place. Je transporte ma bibliothèque en permanence sur moi, j’ai toujours quelque chose à lire. Ma liseuse n’est pas connectée ce qui me permet de lire partout et en toute quiétude. Là aussi, rien ne vous oblige à être connecté sur les réseaux sociaux pendant que vous lisez. La lecture est une activité solitaire, quoiqu’on en dise, c’est le partage, a posteriori, qui est social. Papier ou numérique, cela ne change rien.

RAISON NUMÉRO 2

Le coût : le prix d’une liseuse est de plus en plus abordable pour un confort de lecture de plus en plus optimal. Et très vite ce coût sera amorti dans la mesure où l’on peut acquérir des ebooks en moyenne à – 30% du livre papier, voire plus si l’on choisit des éditeurs indépendants nativement numériques. De plus, on ne change pas de liseuse comme on change de chemise. C’est un investissement sur le long terme, le cycle de vie est bien plus long qu’un smartphone ou qu’une tablette.

RAISON NUMÉRO 3

L’ergonomie : je vais vous faire un aveu, je ne sais plus tenir correctement un livre entre les mains ! Je me sens gauche. Une liseuse se tient généralement d’une main. Elle est légère et lire un bouquin de 800 pages avec une liseuse, ça change tout. On peut grossir les caractères à l’envi sans dénaturer la mise en page, on peut prendre des notes avec une facilité déconcertante. Avec le dictionnaire intégré, il suffit d’une pression du doigt pour accéder à la définition.

RAISON NUMÉRO 4

L’immédiateté : pour obtenir un ebook sur mon Kindle Voyage depuis la librairie intégrée (mais c’est la même chose avec les liseuses Kobo ou Bookeen) cela me prend à peine 60 secondes pour commencer à le lire une fois l’achat effectué.

Bien souvent, en consultant les fils d’actualité de mon compte Twitter ou Facebook (mes contacts et mes followers sont d’excellents prescripteurs, dommage qu’il n’y a pas plus de libraires connectés) ou encore en écoutant la radio, j’entends parler d’un roman, d’un auteur dont les écrits pourraient m’intéresser. Je prends ma liseuse, je télécharge un extrait pour me faire une idée. Et me voilà avec de la lecture disponible pour maintenant ou plus tard.

RAISON NUMÉRIQUE 5

La découverte : depuis que j’ai une liseuse (et c’est aussi vrai depuis que je suis abonné à un service de musique en streaming, je découvre des artistes dont je ne soupçonnais même pas l’existence), je me permets de prendre plus de risque dans mes lectures, je découvre des auteurs que je ne connaissais pas, je lis des choses différentes, des titres publiés par des maisons d’édition émergentes qui pratiquent une politique de juste prix sur les ebooks. Mes lectures sont moins formatées que lorsque je lisais uniquement sur support papier. J’ose prendre des risques, à moindre coût, avec souvent, à la clé de belles découvertes.

Je suis sûr que la liste des bonnes raisons de lire en numérique peut être encore plus longue. Je vous invite à laisser un commentaire ci-dessous pour la compléter et partager votre plaisir de lire en numérique.

JFG

EXPLOREZ NOTRE CATALOGUE